Aussi dangereuse que les termites, la mérule est un champignon qui se nourrit du bois. Par conséquent il cause des dégâts considérables dans un logement pouvant aller jusqu’à l’effondrement de la charpente, des escaliers, des planchers et menace ainsi la sécurité des occupants.

En France, bien qu’un diagnostic de la mérule ne relève pas des diagnostics immobiliers obligatoires lors de la vente ou la location d’un bien immobilier, l’acheteur peut l’exiger du vendeur ou du bailleur d’une part si le logement se trouve dans un des 57 départements français à risque, d’autre part s’il soupçonne l’éventuelle présence de ce champignon en dépit de la difficulté de la prouver dans certains cas. Ces soupçons sont étayés par un manque d’aération, une forte humidité et un logement resté fermé longtemps. Ces conditions sont favorables à l’apparition et à la prolifération dudit champignon.

Repérer la présence de la mérule dans une habitation incombe à un diagnostiqueur immobilier certifié. Cet expert peut détecter sa présence par la constatation des faits suivants :

– Une couche blanche semblable au coton se forme sur le bois.

– Une forte odeur dégagée par le champignon.

– Une déformation nette d’éléments en bois (fenêtres, portes…)

Le diagnostic immobilier établi d’une validité de 6 mois donne lieu à un rapport contenant ces points essentiels si la présence de la mérule est attestée :

– Les causes du développement.

– Le stade de développement du champignon.

– L’état de dégradation de tout élément en bois dans le logement diagnostiqué.

– Le traitement nécessaire (généralement l’injection d’un fongicide dans le bois) pour l’endiguer.

– Les risques sanitaires sur les occupants (risques de développement d’allergies, troubles respiratoires…).

Sur le plan juridique, si la mérule est détectée après l’achat d’un bien immobilier, difficile de faire condamner le vendeur sauf si la justice considère la présence du champignon est antérieure à la date d’achat. Dans ce cas elle sera considérée, comme étant un vice caché et l’acheteur pourrait obtenir gain de cause.

Récemment, un projet de loi a été déposé à l’assemblé nationale pour rendre la détection de la mérule obligatoire avant la vente d’un bien immobilier. Quant aux conseils à suivre afin de prévenir le développement de ce champignon, il suffit d’aérer fréquemment son habitation et surtout les pièces humides telles que les caves.